Accueil du site > ETUDES sur la douleur > Maladie de Crohn, intestin irritable, et autres pathologies inflammatoires (...)

Maladie de Crohn, intestin irritable, et autres pathologies inflammatoires de l’intestin : les MICI

Outre une hygiène de vie et une alimentation équilibrées, la pratique de la méditation est associée à une diminution des protéines c-réactives signant l’inflammation.

Kaliman* (2014) atteste de la modification de l’expression des gènes inflammatoires chez les pratiquants de longue date. ’’Le plus intéressant est que les changements ont été observés dans des gènes qui sont les cibles actuelles de médicaments anti-inflammatoires et analgésiques’’

Et une étude plus récente (Rosenkranz** 2016)
montre que les personnes pratiquant la méditation ont une sécrétion de cortisol moins élevée, et une réponse inflammatoire moindre.
Les chercheurs concluent que ’’la méditation pourrait être bénéfique aussi sur le plan thérapeutique dans les états inflammatoires chroniques’’. Autrement dit efficace non seulement en prévention, mais aussi pour réduire les troubles déjà installés.

*Rapid changes in histone deacetylases and inflammatory gene expression in expert meditators
**Reduced stress and inflammatory responsiveness in experienced meditators compared to a matched healthy control group