Accueil du site > BIBLIOGRAPHIE > ALZHEIMER : Pertinence d’une prise en charge psychothérapeutique à médiation (...)

ALZHEIMER : Pertinence d’une prise en charge psychothérapeutique à médiation corporelle. Christian Hoenner. L’information psychiatrique (2004)

https://www.jle.com/fr/revues/ipe/s...

Auteurs
Christian Hoenner, André-Michel Gardey
Psychologue clinicien, Laboratoire de psychologie, Professeur de psychologie clinique et psychopathologie, Laboratoire de psychologie – Les processus de pensée – UPRES, EA 2646, Université d’Angers, 11 boulevard Lavoisier, 49045 Angers, 28, rue Galliéni, 94230 Cachan

Partant du constat que la démence sénile de type Alzheimer présente la particularité de préserver relativement longtemps l’intégrité physique, corporelle des patients, les auteurs s’appuient sur une réflexion clinico-théorique pour interroger la possibilité de ralentir, voire de juguler dans certains cas, le déclin de la dynamique des ressources psychiques dans le cadre d’une DSTA (démence sénile de type Alzheimer). Ils proposent une ouverture thérapeutique à partir d’une approche somatique fondée sur une régulation perceptivo-sensori-motrice dans un cadre thérapeutique relationnel. Leur travail tend à montrer qu’une restauration du schéma corporel, soutenant l’image du corps, pourrait – au moins à court terme – faire en sorte que se renouent certains liens psychiques... Justement là où aucune liaison ne semblerait parfois plus possible, du fait d’une déliaison envahissante et déroutante.